vendredi 2 janvier 2015

Le patron du bonnet "Runner ponytail Hat" en français



Sachez que l'idée de ce patron m'est venue lorsque je me suis inscrite à une course qui aura lieu le 3 mai 2015 dans le but de ramasser des fonds pour Leucan. Leucan, c'est plus de 35 ans à soutenir les enfants atteints du cancer et leur famille. Je donnais déjà tous les mois à cette fondation que j'avais choisie, mais en ne sachant pas que je serais un jour bénéficiaire. C'est donc pour moi une façon de retourner ce qu'ils nous ont offerts...

J'ai terminé d'écrire la version française. J'espère que vous vous laisserez tenter à tricoter mon bonnet pour apprécier encore plus vos cheveux au vent! Ceux de mon fils repoussent tranquillement, signe que le pire est passé. Je remercie Dieu tellement, tellement! 
Runner Ponytail Hat


**Tricopines de l'Europe, le patron est en suspend sur la plateforme qui va prélever votre nouvelle taxe. Si vous avez des problèmes, laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous 

mardi 30 décembre 2014

Pour courir... queue de cheval au vent avec mon nouveau bonnet "Runner Pony Tail Hat"

Runner Ponytail hat

Pour mes lectrices, mon patron est gratuit jusqu'au 15 janvier 2015 - coupon code: leucan

Courir pour moi, c’est l’équivalent d’aller à l’église pour d’autres. Quand je boucle ma Garmin au bras, me pompe un coup de Ventolin dans mes poumons d’asthmatique, programme mon iphone sur ma sempiternelle liste de musique, toujours la même, puis que j’enfile mes chaussures, je ne dirai pas que j’ai tout de suite l’enthousiasme dans le cœur. C’est comme un devoir. « Fais ce que dois », telle est la devise de mon journal que je lis depuis plus de 25 ans. Mais une fois devant l’autel, ou face au ciel, je sais que je dois être là.


Ne pas prendre de poids malgré les biscuits et les céréales d’avant le dodo. Favoriser le sommeil apparemment… j’ai peine à imaginer ce que seraient mes nuits sans course, moi l’insomniaque pré-ménopausée! Ce n’est pas que ces quelques raisons qui m’aident à me faire passer la porte, appuyer sur le bouton de mon iphone – j’ai cette application qui se met à me jaser à tous les km pour me renseigner sur ma vitesse de course et qui donne le p’tit coup de pied qui manque… Et à partir de ce moment, j’ai 6 secondes pour mettre la Garmin en marche et lever le genou. Les premières enjambées sont anachroniques. Le genou, le deuxième, ne lève pas comme il se devrait… le mollet peut s’en ressentir. Il faut qu’il y ait prise de conscience. La tête se redresse, penser au fil attaché sur le dessus-de la tête et qui m’étire vers le ciel. Je me penche un peu vers l’avant pour attaquer le plus possible avec la pointe du pied, consciente des blessures anciennes. Puis un arrêt sur la respiration… Respire Chantal… c’est important pour mettre la machine-zen en marche aussi… Mais ce n’est qu’après environ 2 km que tout se place, que le rythme s’installe, que l’effort se stabilise et se fait oublier. Habituellement… pas tout le temps, il faut se le dire! Il y a de bonnes et de mauvaises journées. Mais habituellement après 2 km, je récupère mon esprit. Et c’est à partir du 2e kilomètre que je me mets à prier… Ces kilomètres de prières qui suivent sont une nécessité pour me recentrer sur ma vie, remettre les problèmes en perspective… Quand mon esprit s’est finalement calmé… j’ai déjà dirigé mes pas vers la maison. Ma Garmin me fait un clin d’œil et je dis Amen… 

Et ça me prenait une tuque qui laisse libre cours à la couette qui suit le rythme!! Le patron en français s'en vient. Il est en pleine écriture!! :-) En attendant, le patron en anglais est disponible sur Ravelry et gratuit jusqu'au 15 janvier 2015 avec le coupon code: leucan.

Leucan c'est une fondation pour supporter les enfants cancéreux et leurs parents. Nous avons bénéficié de leur support cette année et c'est pour moi une façon de rendre un peu... Donc à partir du 15 janvier, je donne tous les sous à Leucan. 

mardi 4 novembre 2014

Un écheveau de 6 km


Lazy Jack's Hat
Je n’ai même pas pris la peine de me changer… juste mis un soutien-gorge de course et enfiler un chandail, garder mes pantalons de corduroy et mes gros bas, avec mes running, puis je suis allée enrouler les tours de pistes. Le nez dans la brise légère en ce 4 novembre de temps doux, j’ai laissée tomber les épaules crispées, la nuque qui tire les méninges. C’est que William passait des tests aujourd’hui en neurologie. Concentrée sur mon travail, je le savais entre bonnes mains, qu’il va de mieux en mieux, mais toujours ce poids… ça écrase le moral. Quand JP m’a enfin téléphoné pour m’annoncer : « tout est beau, William progresse bien… 4 à 4+/5 » Pas de tests plus poussés nécessaires… Ouf! Je me suis remise à respirer. Mais le manque d’oxygène pendant tout l’après-midi me faisait voir noir… Quelques tours de piste et je me connecte. Dieu me parle, me soulage, m’apaise, me rappelle tous ceux qui souffrent encore davantage… Un écheveau de 6 km de piste; j’ai le cœur léger… J’ai dit merci. Je peux maintenant m’asseoir un peu puis prendre mes aiguilles pour continuer ce chapeau!



samedi 25 octobre 2014

Le rire... le traitement miracle!

Mon garçon a été diagnostiqué de la leucémie le 24 juin dernier. On ne s’attend jamais à ce que ça nous tombe dessus… À nous? Non… on ne veut même pas y penser. La peur nous assaille juste de s’imaginer, n’est-ce pas? Sur les autres? Oui ça arrive… et on projette, on oblitère ce qui apparaît devant nos yeux et on remercie Dieu de voir nos enfants en santé. Quiconque a des enfants comprend exactement ce que je veux dire…

Je vous rassure mes tricopines virtuelles : mon garçon va bien. Après trois mois d’hospitalisation, une tonne de complications, on se dit que maintenant le meilleur est devant nous. La chimiothérapie se poursuit encore pour plusieurs mois, mais ça va. On guérit de la leucémie. William va guérir et cette épreuve l’aura fait grandir. Il me fait moi-même grandir… car il démontre une force incroyable, un moral… comment le décrire… il est dans l’instant présent, ne s’écrase pas, prend les épreuves une après l’autre avec philosophie et relève toujours la tête avec le sourire.

chapeau tout doux
Le sourire? Il l’a eu tout le temps. À un moment où il s’est retrouvé aux soins intensifs dans un état catastrophique, car infecté d’une bactérie, branché à tous ses membres et sous respirateur, il a reçu le traitement de son papa qui a eu l’idée géniale de faire passer à l’écran « La petite vie ». Traitement miracle. Quand j’ai pris la relève à 4h du matin, fébrile sans cesse pendant ces journées très intenses, tout le monde se tordait de rire dans le cubicule de l’unité où habituellement on n’entend que les notes non musicales des moniteurs de tout acabit. Tous, le personnel inclus, tous riaient et… le stress tombé, William allait déjà mieux!

Mes tricopines m’ont fournie en laine et j’ai enfilé les mailles tout l’été. Deux projets plutôt qu’un, un pour ne pas penser, le fil tenu tantôt avec aisance, tantôt très serré sous les doigts crampés; un autre exigeant de me prendre toute la tête, les yeux sur les lignes écrites du patron… Puis mon amoureux m’est arrivé avec ce patron sur mon fil Facebook : « regarde comme c’est joli! » hi hi hi!!!! C’était son anniversaire cette semaine! Oui vous devinez que c’était le projet assez facile et qui m’a fait sourire à chaque fois que je l’imaginais sur sa tête!!

Burton Bear Cowl
Col Nounours
Le rire! Le tricot! L’amitié et la grande humanité auxquelles j’ai goûtées dans les derniers mois me laissent avec une plénitude et une grande confiance. Je dis merci à Dieu tous les jours pour ce que la vie m’apporte! Rire en tricotant, c’est le traitement indéfectible de la maman dont l’utérus s’amuse à faire la culbute quel que soit l’âge de son fiston!! 



dimanche 16 mars 2014

Des mailles et des noeuds!

Je passe beaucoup de temps devant l'écran pour mon travail. J'en passe aussi pour les loisirs notamment si je regarde le fil de ma liste de blogues, de mon Facebook pour glaner idées tricot et autres, ou sur Ravelry pour m'inspirer des mailles tricotées par la terre entière... Bien que mon poste de travail soit judicieusement réglé, l'ergonome en moi est omniprésente, il en demeure que l'exposition à mon ordi dépasse les limites de l'entendement!! :-)

Conséquences? Des noeuds non pas dans mon tricot, mais dans mes épaules, mes trapèzes, et en fait toute la ceinture scapulaire. Et pas de pauses pour cette musculature, car je prends amoureusement les aiguilles aussitôt que je quitte l'écran! En passant... un troisième projet - un autre "en cours" débuté hier. "A twist of grey".


With a twist of Mustard de Alisha Bright
Pour en revenir à mes noeuds, je viens de tomber sur cet exercice qui peut être pratiqué n'importe quand, pendant un feu rouge ou prise dans la circulation, pendant un appel (avec casque d'écoute), en écoutant la télé... C'est en anglais, mais visuellement facile à suivre. Je ne suis pas très portée sur les prétentions ésotériques toutefois, mais l'exercice qui doit être pratiqué en étirant la musculature tout en la contractant - ceci est important pour les bienfaits - a un effet immédiat. Il faut créer une résistance dans le sens opposé à l'étirement. 

Question de défaire les noeuds et continuer à tricoter les épaules légères!!


samedi 8 mars 2014

La passion... de l'alpaga!


J'ai rencontré une passionnée aujourd'hui. C'est Mélanie Bathalon de la ferme "Les Alpagas de la Petite Côte". C'est une bergère-maman qui adore ses petits! Elle s'adresse affectueusement à chacun, la petite famille de 38 petits, avec leur prénom; elle parle de ces magnifiques bêtes avec leur particularités, tantôt le comportement d'ado de l'un avec les hormones dans le tapis, du fringant mâle qui fait le fier, ou de la mère sur-protectrice qui se cache pour continuer de nourrir la progéniture supposément sevrée, puis de l'autre qui a un handicap mais qui surmonte le quotidien... Une géologue qui s'est découverte une passion pour les alpagas. Communicatif!





Je me suis achetée deux écheveaux... Il me reste à laisser l'inspiration filée maintenant! Quel sera ce projet tricot?... à suivre!

En attendant, sur ma tête... mon chapeau, c'est le Gespeg. C'est un patron de Ariane Caron-Lacoste de Falling Stitches. Le fil: Madelinetosh tosh - Mérinos. J'ai modifié juste un peu en allongeant le rebord pour un peu plus de "slouchy". J'aime beaucoup...!


samedi 1 mars 2014

Mitaines à deux pouces!

Parce qu'à une époque on pensait à la durabilité, il y a très très longtemps, on tricotait des mitaines à deux pouces. Une fois usée, la mitaine était retournée pour une deuxième vie! Ce livre de l'histoire du tricot dans les contrées scandinaves m'enchante!

Saviez-vous qu'en Laponie, on tricotait en rouge l'été et pour les événements spéciaux? En vert l'été et en bleu l'hiver et dans le temps de Noël? Pays de neige et du Père Noël, c'est dans cette région au nord des pays scandinaves qu'on élève les rennes, on voulait mettre un peu de couleur dans le blanc de ses interminables hivers... En fait, je trouve que la Laponie et le Canada... pas une si grosse différence. Encore -15°C en ce 1er mars!!

Couru quand même un 7 km sur la neige... et ces mitaines me seraient finalement bien pratiques! Prochain projet? Hummm j'y songe!!
Tiré de ce livre:

Folk Mittens: Techniques and Patterns for Handknitted Mittens


 

Bon tricot tricopines!!

lundi 21 octobre 2013

Chapeau Lucy Hat

Ma soeur voulait ce chapeau. Elle tricote, mais avec un petit peu moins de passion que moi...Je lui ai commandé la laine, les aiguilles...et ça c'était en novembre 2012. Là, je n'étais plus capable et, la semaine dernière, je lui ai demandé... "Et puis, ce chapeau?...Aimerais-tu que je te le termine?" Qq heures plus tard, je l'avais entre les mains! Le voici! Il est super joli! c'est un chapeau pour "faire beau", pas pour se garder les oreilles au chaud, on va se dire les vraies affaires! Mais des fois, c'est bien de vouloir avoir un chapeau juste pour "faire beau"! Et maintenant... va falloir que je lui redonne...! ;-)

  • Patron: Lucy Hat
  • Fil: Madelinetosh Tosh Vintage (100%  Merino)

lundi 24 juin 2013

Que de temps a coulé, que de mailles ont glissé...

Chaussette Spice-Man Toe up

Ça fait des mois que je n'ai pas écrit... c'est qu'il y a eu une séparation, un nouvel appartement à meubler, une nouvelle vie à s'adapter et des aiguilles à retrouver pas assez souvent à mon goût! Mais maintenant que près de trois mois ont passé, la vie reprend son cours, une certaine routine s'installe et... je suis complètement heureuse!

Ces bas?  C'est un cadeau que j'ai offert à mon papa pour la fête des pères. Tout simples, toe-up Spice Man, c'est le projet parfait pour la tête qui ne veut pas trop réfléchir. Sur moi, un peu grands, mais c'était pour la photo!

J'ai Lucinda, oui encore Melissa Labarre - je l'aime trop - sur les broches (pas Melissa, mais bien le tricot!) qui s'en vient rondement, j'en suis à la deuxième manche. La couleur de mon Lucinda est rose et m'aide à rester zen lorsque prise dans le trafic de Montréal!

Je suis donc revenue les tricopines! ;-) Au plaisir!

jeudi 24 janvier 2013

Un bandeau, un col, au choix


J'avais un restant de Malabrigo... De la laine 100% mérinos quand il fait -21°, qu'en pensez-vous? ha ha ha!!! Oui, c'est une nécessité!! J'ai expérimenté ce matin en allant courir par ce froid sibérien. Un col qui permet de respirer tout en cachant bien la bouche et le nez... Mission accomplie. C'est 78 mailles tricotées en rond sur du 5,5 mm. De la côte 1:1, puis de la maille à l'endroit jusqu'à plus de laine! J'avais un 45 grammes restant de mon "slouchy copy cat hat" que j'ai d'ailleurs offert à ma maman pour Noël.


Résultat de ma course: ...vous voyez les 386 calories dépensées? Je les ai passées en de super biscuits au chocolat que j'ai cuisinés l'autre soir dans une envie irrésistible de sucre et, surtout, de chocolat!!


vendredi 28 décembre 2012

Un autre Cup cake

Et oui, un autre chapeau, surtout un autre Cup Cake!! Faute d'en manger, j'en tricote! Mais si je dis qu'il n'y en a pas un seul à moi jusqu'à ce jour...!!! J'ai tout donné mes chapeaux!! J'avoue que celui-ci j'aimerais bien le garder pour moi... Mais il est déjà promis... bouuuuh! Mais je suis en vacances jusqu'au 3 janvier... et si j'en tricotais un 4e...!!! Mon lien Ravelry ici.




  • Patron: Super Cup Cake
  • Fil: Eco Duo de Cascade (70% alpaga et 30% Merino)

vendredi 21 décembre 2012

Engouement chapeau suite!!



C'est Molly! J'ai tricoté les côtes un peu plus long que le patron et ce que j'aime de ce patron (gratuit soit dit en passant sur Ravelry), c'est qu'il accueille très bien la couette!! Je lui ai ajouté un pompon avec ce qu'il me restait de la pelote. Je crois que celui-ci... je vais le garder pour moi. J'ai beau en tricoter un puis un autre... je finis toujours par les offrir! Mais on aime le "instant gratification" du bonnet tricoté en une semaine même en période effrénée du Noël qui arrive à grand pas! J'ai trop hâte!!!

Patron: Molly
Fil: Aslan Trends Royal (c'est 100% Alpaga... doux....!!)




lundi 10 décembre 2012

J'habille la tête ces temps-ci!

Je suis à la recherche du chapeau parfait. Qui tient au chaud, qui bouge pas quand je cours, qui permet d'accueillir la couette... En plus, je suis à la recherche de la gratification rapide.Un chapeau, ça se tricote en un tour de main ou d'aiguilles!! Celui-ci: patron gratuit sur Ravelry, on aime ça!




J'ai pris un fil 100% mérino. Le chapeau m'apparaissait petit, mais une fois bloqué (avec un ballon soufflé à partir de l'intérieur du chapeau jusqu'à grosseur voulue), il est parfait.

J'ai tricoté le rebord un peu plus long que suggéré sur le patron; au lieu de 4 cm, j'ai tricoté 7 cm. Aussi, j'ai allongé le chapeau d'environ 2 cm pour qu'il soit un peu plus "slouchy" - ça c'est pour l'espace-couette!!

J'ai testé sur un 12 km de course hier et... résultat parfait! Chaud et il ne me descend pas sur les yeux! Ce sera le chapeau de course... jusqu'au prochain!!

Bonne semaine!!


jeudi 22 novembre 2012

Prête pour les temps froids!


Je suis conditionnée et prête à courir dehors cet hiver! C'est mon défi. Pas le goût du tapis roulant! J'ai un demi-marathon prévu pour février 2013... donc! Voilà, j'ai tricoté et mis à l'essai ce bandeau dès ce matin pour un 8 km. Il tient bien en place, pas piquant du tout... je suis contente!

Patron simple et bien écrit. La forme fait qu'il tient bien en place. J'ai toutefois choisi de le faire moins long. J'ai coupé 5-6 rangs au milieu.


dimanche 28 octobre 2012

Un autre Super Cupcake!!


J'aime trop ce chapeau! J'ai offert mon précédent à mon amie et... je n'ai pu résister à en tricoter un deuxième!!!


  • Patron: Super Cup Cake
  • Fil: Eco Duo de Cascade (70% alpaga et 30% Merino)

lundi 8 octobre 2012

Bonne fête de l'Action de Grâce!

L'automne s'installe... ça donne le goût de tricoter à nouveau des chapeaux. J'en voulais un facile qui se tricote en une fin de semaine! Projet accompli!


lundi 20 août 2012

Mes chaussettes laites!


Non, mais c'est-tu assez affreux comme couleur? ha ha ha!!!
Je les ai terminés sur la route de retour d'Ottawa hier. Quand mon chum me les a vus dans les pieds, il a dit: hummm me semble qu'ils sont longs... et moi de répondre: "ah? tu penses que tu ne les porteras pas?" Sa figure... non, mais ça valait 100$!!!! Il se voyait déjà devoir porter des bas roses et jaunes pour faire plaisir à sa blonde!! Trop drôle!!



vendredi 27 juillet 2012

Ravellenic 2012

3 - 2 - 1 .....

C'est ce soir que ça commence!!

Mon équipe: Team Papillons! Une gang de filles francophones de tout horizon bien sympathiques!
Préparation... j'enroule

Préparation... j'étudie le patron choisi pour cette course qui va durer deux semaines: Little Oak. Cadeau... je ne dis pas c'est pour qui.


Bon.... maintenant, au travail pour ne pas terminer trop tard aujourd'hui... Car ce soir, ne me demandez pas ce que je fais!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...